Les petits mots d’Arthur

Quand je tombe dans le piège de la comparaison, je trouve qu’Arthur ne parle pas beaucoup. Il bavarde constamment, prononçant des syllabes dénuées de sens sur le ton de la conversation, mais les vrais mots me semblent plus rares que ce que me rapportent les autres sur leurs propres enfants.

Embarque la culpabilité: je suis trop introvertie et ça nuit au développement de mon fils. Je devrais lui parler plus souvent, diminuer les périodes où il joue seul même s’il a du plaisir pour m’asseoir avec lui et chanter des comptines. Je devrais courir les matinées mère-enfant pour qu’il interagisse avec des enfants de son âge. Et blah blah blah. Ainsi de suite, jusque j’en arrive à la conclusion que je suis une mauvaise mère.

Mais si je prends du recul, je me rends compte que son vocabulaire est tout à fait acceptable.

Les petits mots d'Arthur
Source

D’abord, la «normale» est floue. Le pédiatre nous avait dit qu’Arthur devrait prononcer 5 mots à 1 an, alors que le site Babycenter affirme que c’est à 15 mois que le vocabulaire peut atteindre ce nombre de mots. Un article datant de 2006 dans la revue des diplômés de l’Université de Montréal préfère donner une réponse vague, rappelant que chaque enfant se développe a son propre rythme.

Arthur a 16 mois. En ne comptant que les mots qui reviennent couramment, j’arrive à 17. (Et pendant la rédaction de cet article, il en a dit un de plus: «sors».)Cloud 1

Il y a maman, papa, chat, non, bye, Cheerios, céréale, lait, doux, boire, (c’est) bon, dodo, sieste, bonne nuit, nez, chien et Docteur.

(Note: Docteur est le nom de notre matou.)

Il y a aussi un son qui s’apparente à télécommande ou à téléphone, qui revient à l’occasion mais qui n’est pas encore assez clair pour que je l’ajoute à la liste. «Encore» est apparu, puis a disparu, Arthur préférant le signer. Il a dit «je t’aime» à plusieurs reprises, mais là encore c’est quelque chose qu’il préfère exprimer en geste, avec un câlin, un bisou et ses yeux remplis d’étoiles. Je ne compte pas non plus les caquètements qu’il fait en regardant ses livres sur les animaux de la ferme, ni les miaulements qu’il pousse mille fois par jour pour converser avec nos chats.

***

Évidemment, il y aura toujours une maman qui affirmera que son bébé récitait le dictionnaire au complet à 18 mois. Quant aux mères dont les enfants apprennent de nouveaux mots à un rythme plus lent, elles ont moins tendance à en parler ouvertement. Ça sert à quoi alors de se comparer quand les seuls exemples qu’on a se trouvent à un extrême et que même les mères dont l’enfant se trouve dans la moyenne se taisent, ressentant probablement la même culpabilité que moi? À pas grand chose, si vous voulez mon avis.

J’en ai déjà parlé, j’ai de la difficulté à ne pas me comparer. Autant j’étais sûre de moi dans les premiers mois (en excluant le tout premier, qui a été pénible), autant aujourd’hui je me remets en question sur une base quotidienne. Il y a un monde de différences entre s’occuper d’un mini bébé et élever un bambin, et l’étape «nourrisson» a été la plus facile pour moi jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, j’ai l’impression que mon instinct me fait faux bond. Nombreuses sont les occasions où je ne sais tout simplement pas quoi faire, où sans aucun doute je fais exactement ce que je ne devrais pas.

Peut-être pourrais-je en faire plus pour aider Arthur à apprendre de nouveaux mots. Peut-être aussi suis-je sur le bon chemin et qu’il n’est pas nécessaire de me mettre davantage de pression. Vous écrire cet article aujourd’hui m’a fait réalisé que je m’en fais pour rien. Non seulement je vois que le vocabulaire de mon fils n’est pas insuffisant, je remarque que la liste souligne l’une de mes plus grandes réussites en tant que maman: l’heure du dodo, chez moi, est un moment agréable, pas un combat. Depuis la publication de l’article où je vous parlais de notre «routine» du soir, Arthur a commencé à utiliser des mots pour nous avertir quand il est fatigué. Il me dit: «Dodo!» et quand je le prends dans mes bras: «Lait!». Il dit bye-bye à son papa, ou bonne nuit, ça dépend des soirs. «Sieste» est entré dans son vocabulaire cette semaine.

***

Je dois maintenant vous avouer que je ne sais plus trop comment conclure cet article! Ha! J’ai envie de vous laisser sur une anecdote qui m’a fait rire il y a quelques jours. L’une de nos chattes a eu une portée de chatons, que nous avons nommés Capitaine, Cayenne et Cheerios. Je les ai présenté un à un à Arthur.

De haut en bas: Cayenne, Capitaine et Cheerios. Oh, et il y a maman Belladone aussi, bien sûr.
De haut en bas: Cayenne, Capitaine et Cheerios. Oh, et maman Belladone aussi, bien sûr.

— Elle, c’est Capitaine.

— Chat!

— Et elle, c’est Cayenne.

— Chat!

— Lui, il s’appelle Cheerios. Tu es capable de le dire, hein? Dis-le: Cheerios.

— Céréales!

Comme quoi il comprend très bien ce que ces mots veulent dire!

Je suis curieuse, quelles ont été les premiers mots que vos enfants ont dit?

Publicités

2 commentaires sur « Les petits mots d’Arthur »

  1. Oh oui, ça va venir!! Ma fille disait 5 mots à tout casser… à 2 ans!! Elle n’a fait des phrases que vers 3 ans et maintenant elle parle très bien. Son frère, au contraire, parlait très bien à 18 mois et à 2 ans et demi, il parle comme un enfant de 4 ans. Un seul mot d’ordre: chacun son rythme! A 17 mois, tu as bien le temps de voir s’il prend son temps ou s’il y a vraiment quelque chose qui cloche. Mais quand on est parent, on a tendance à culpabiliser très vite! J’ai beaucoup parlé aux deux et finalement aujourd’hui, ce sont deux gros bavards, on ne les arrête plus. Je ne sais pas si c’est mieux…. 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s